sol

Cette construction fut edifiée originalement como una maison. Le proprietaire Antonio Gálvez a passé ses jours d´enfance dans une des maisons faites par Luis Barragán qui est consideré comme un des meilleurs architèctes du XXè siècle. Les architèctes a Morelia, Jorge Solórzano et Laura Caballero se sont mis d´accord suivant le style minimaliste de Barragán incorporant bien sur leurs preupres styles personnels. Les deux architèctes admirent l´oeuvre d´artistes de Michoacán comme Alfredo Zalce (Laura a eu la chance d´étudier avec lui). Jorge fut directeur du musée et maison des artisanats a Morelia plusieures années. Son amour pour l´art local a permis son contact avec beaucoup d´artisants anonymes dont le travail décore les spaces intérieurs.

Les materiaux utilisés pour construire la maison du Soleil son naturels. Le genre de “Tepetate” usé découvre que les murs n´ont pas été peints mais martelinés. Le grosseur des murs est de presque quarante centimètres, le plus gros en a le double. Les toits sont plus hauts de l´habituel, du même style de Barragán. Tout celà contribue à maintenir la frecheur a l´intérieur de la construction. Le premier vitral à Casa en el Campo fut fabriqué pour cette aire. Il est très haut et translucide pour ne pas obstaculizer la vue du jardin depuis le lobby. Son auteur: l´artiste allemand Bert Glauner continue ses travaux dans les nouvelles sections de l´hotel.